Traversée de la région septentrionale de la Mongolie

par

Aux limites septentrionales de la Mongolie, un royaume de vastes étendues est marqué par des terrains boisés et par la forêt sauvage de la taïga. La région se présente comme un témoignage de la beauté de la nature, offrant un aperçu d’un monde qui se déploie en une immense étendue de nature sauvage. La région du nord de la Mongolie est une destination propice à la rencontre de cultures en harmonie avec leur environnement et à la découverte des sentiers les moins fréquentés.

Les épaves du lac Khuvsgul

Contrairement aux apparences, les eaux intérieures du lac Khuvsgul, en Mongolie, recèlent d’étonnants artefacts historiques. En effet, cet aspect du lac reste largement méconnu, mais il présente un intérêt certain pour les passionnés d’histoire et les archéologues marins. Sous la surface du lac Khuvsgul se cachent des vestiges d’une époque révolue, sous la forme de navires militaires submergés. L’existence de navires militaires immergés dans ces eaux intérieures est un aspect peu connu mais fascinant du lac. Pour les amateurs d’aventure, une location de kayak spécialisé à fond transparent offre un moyen de contempler les vestiges des navires immergés. L’observation des navires depuis la surface du lac constitue une véritable immersion dans le passé.

Le lac Khuvsgul

Le lac Khuvsgul ainsi que son parc national sont reconnus comme parties intégrantes du Réseau mondial des réserves de biosphère, une initiative de l’UNESCO. Bénéficiant d’un statut prestigieux parmi les zones protégées de Mongolie, ce lac est également apprécié à l’échelle mondiale pour son importance écologique. Le festival des glaces, qui se tient chaque année au bord du lac gelé, est un événement célèbre et une attraction remarquable. Le lac Khuvsgul est une plaque tournante pour les activités récréatives telles que le kayak, la pêche et la randonnée pendant les mois les plus chauds, et répond aux besoins d’un large éventail d’amateurs de plein air. Les amateurs de pêche peuvent obtenir un permis auprès des autorités du parc ou des maisons d’hôtes locales pour pratiquer ce sport en toute légalité.

Les sanctuaires de taïmen

La Mongolie revendique le statut de sanctuaire pour le taïmen, une espèce importante souvent appelée le « roi des poissons ». Ce parent de la truite prospère dans les systèmes d’eau douce de Mongolie et constitue une attraction majeure pour les amateurs de pêche du monde entier. Pour préserver ces poissons, les autorités mongoles ont instauré des mesures de protection, limitant la pêche à des rivières spécifiques et désignant des pourvoyeurs autorisés à délivrer les permis nécessaires à la pratique de ce sport réglementé.

La chaîne de montagnes du Khoridol Saridag

Les montagnes du Khoridol Saridag constituent une aventure intéressante pour les amateurs de trekking et les amoureux de la nature. Les randonneurs qui s’engagent sur les sentiers exigeants de cette chaîne de montagnes peuvent franchir leurs limites physiques, notamment en escaladant des sommets tels que le Delgerkhaan Uul, qui s’élève à plus de 3 000 mètres d’altitude. Lors de l’ascension du col de Khoridol, les aventuriers bénéficient de vues panoramiques, créant ainsi une expérience gratifiante inégalée par d’autres destinations.

Tsagaannuur

Pour les touristes, la ville de Tsagaannuur est la porte d’entrée vers les cultures distinctes des tribus Darkhad et Tsaatan. En général, les visiteurs qui souhaitent approfondir leur connaissance de la vie des éleveurs de rennes nomades partent pour une randonnée à cheval de quelques jours, guidés par des guides locaux familiarisés avec les chemins indigènes et les coutumes ancestrales. À Tsagaannuur même, les habitants offrent une perspective éclairante sur le chamanisme mongol, proposant un examen approfondi des pratiques spirituelles de la région.

Mörön

Mörön, centre administratif de la province de Khuvsgul, combine habilement les modes de vie actuels et les éléments historiques. L’accès à Mörön est simplifié par des vols directs depuis Oulan-Bator. L’exploration de la ville révèle un contraste saisissant entre les constructions de l’ère soviétique et un marché local dynamique en pleine effervescence. Mörön est plus qu’une simple confluence de structures anciennes et nouvelles, mais également un creuset culturel. La ville offre aux visiteurs la possibilité d’observer les coutumes et les traditions propres à la région septentrionale de la Mongolie.

Les sources thermales d’Eruu

Bien connues pour les propriétés thérapeutiques des eaux thermales, les sources d’Eruu sont spécialement réservées aux visiteurs à la recherche de solutions naturelles de bien-être. Les eaux curatives riches en minéraux apportent confort et bienfaits tout au long des saisons. En hiver notamment, les sources thermales d’Eruu sont un lieu de prédilection pour les personnes et la faune qui se prélassent dans la chaleur géothermique. Les sources thermales d’Eruu offrent un attrait intemporel aux personnes qui souhaitent bénéficier des propriétés curatives de la nature.

Selenge Soum

Selenge Soum reste un élément essentiel du secteur agricole de la Mongolie, qui se caractérise par sa production de céréales et son élevage. L’importance historique de la région est soulignée par des sites tels que le parc national de Saikhanii Khutul et les anciens pétroglyphes rupestres de Duut Khad, qui sont tous deux essentiels pour retracer le parcours de la Mongolie vers l’indépendance vis-à-vis de la domination chinoise. Les sites en question contribuent au scénario historique de la diversité et de l’autonomie de l’identité nationale de la Mongolie.

Articles Similaires